E-médiathèque SQY

Manon chat philosophe

Par sa connaissance de la navigation et surtout de la sauvegarde des espèces menacées, Paul Watson a élaboré une pensée des océans ...

 

Paul Watson et Sea Shepherd à Paris
Océan philosophique
/div>

 

Rupture avec l’anthropocentrisme, vers un bio - centrisme

 

Les espèces, quelles qu’elles soient, humaines,  animales, végétales et bio-marines vivent en interaction. Aucune hiérarchie, dans l’ordre des espèces, ne prédomine. Le modèle cartésien, auquel nous serions habitués, serait bouleversé. L’humain ne serait plus maitre et possesseur de la nature, eu égard aux nombreuses menaces (pollution, épuisement des ressources, destruction de la biodiversité) qu’il fait peser sur cette dernière. L’humain ne serait plus en mesure de défendre la nature. Il lui est tellement redevable que c’est elle-même qui le protégera. Rupture avec l’anthropocentrisme, l’humain n’est plus au centre du monde.

Le vivant est au centre de nos préoccupations.

 

L’intérêt général du vivant

 

Le vivant est au centre de nos préoccupations. Il y va de l’existence de l’écosystème humain, animal, végétal et bio-marin. L’intérêt général humain devrait se fondre dans un intérêt général du vivant qui le supplanterait. 

« Si l’océan meurt, nous mourrons. Parce que les océans fournissent 80% de l’oxygène que nous respirons, qu’ils régulent le climat, qu’ils fournissent de la nourriture. Or, depuis 1945, 90% des êtres vivants dans les océans ont disparu. Nous avons perdu 30% de l’oxygène produit par le phytoplancton »

En partant d’un tel constat, l’humain devrait donc agir de telle sorte que son action contribue à la préservation du vivant, dans sa diversité.

Cette éthique de l’humain au service du vivant inviterait tout un chacun à prendre sa responsabilité.

Léo Ferré chante "La mémoire et la mer"
Documents sur
/div>

 

 

Cet article sur l’océan philosophique pourrait se résumer à ces quelques paroles du poème chanté de Léo Ferré, La mémoire et la mer

Léo Ferré aurait eu cent ans, le 26 août 2016.

 

 

Gojira interprête "Flying Whales"
Flashcode la page : Océan Philosophique

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

icone facebookicone twitterLien permanent
Retour Haut
Prochains évènements
flux RSS de la boite Les derniers avis

Culottées : des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent n° 1
Culottées (Pénélope Bagieu)

note: 5Ah, elles sont culottées celles-là ! Sandra T. - 22 mars 2017

15 portraits de femmes plus ou moins connues qui ont pris leur vie en main. Des beaux exemples à suivre pour les nouvelles générations. Le [...]

légèreté (La) (Catherine Meurisse)

note: 5Moment suspendu Sandra T. - 22 mars 2017

Un album stupéfiant dans lequel Catherine Meurisse réussit à s'exprimer sur le vide qu'elle a ressentit après l'attaque de Charlie Hebdo. Comment survivre après ? [...]

Merveilles (Les) (Alice Rohrwacher)

note: 5Les merveilles Sandra T. - 22 mars 2017

C’est l’été en Ombrie. Une maison délabrée en dehors de la ville. Gelsomina est une adolescente qui veut être comme ses amies de l’école : [...]

Murhaballadeja (Heikki Laitinen)

note: 4Crache ton venin ! Marie-C. P - 22 mars 2017

Vous connaissiez les murder ballads de Nick Cave et son point culminant, le duo avec Killie Minogue When the wild roses grow.
Direction la Finlande [...]

 
 
 
 
 
 

Les adaptations littéraires en BD

Lecteurs de romans et bédéphiles, croisez vos univers ! Comme pour le cinéma, la littérature est une source d’inspiration pour les auteurs de BD.

Lire l'article complet
icone facebookicone twitterLien permanent
 
 
 

Océan philosophique

Manon chat philosophe

Par sa connaissance de la navigation et surtout de la sauvegarde des espèces menacées, Paul Watson a élaboré une pensée des océans...

Lire l'article complet
icone facebookicone twitterLien permanent
 
 

Les albums c'est aussi pour les grands

On imagine souvent que lorsque nos enfants entrent en CP et apprennent à lire, ils deviennent trop "grands" pour que l'on continue de leur raconter des histoires. Et lorsqu'ils atteignent 8 ans, il devient même impensable de les laisser feuilleter un album (c'est à dire un livre illustré), ce sont des livres pour les petits... Vraiment?

 

Lire l'article complet
icone facebookicone twitterLien permanent